Berlaimont (famille de)

Village situé entre Le Quesnoy et Avesnes, au sud de Bavay.

Cette famille seigneuriale s’est constituée par une alliance entre la famille de Saint-Aubert et la descendance de Gilles de Chin, seigneur de Chin et de Berlaimont.

Famille de Saint-Aubert

Godefroid de Saint-Aubert (v1060- ?) épousa  v1120 Mabille « de Ribemont », fille d’Anselme III d’Ostrevent

Gérard de Saint-Aubert « Maufislastre » (v1090-1137), fils du précédent. Sénéchal de Hainaut. Il épousa Ermengarde d’Oisy, fille d’Hugues II d’Oisy, dont il eut:

Gilles I de Saint-Aubert « d’Avesnes », « de Berlaimont » (v1125-v1177), fils du précédent. Seigneur de Bohain, de Busignies (Busigny).  Bouteiller et sénéchal de Hainaut (hérité de sa 3ème épouse). Seigneur de Chin et baron de Berlaimont (idem)

  1. Ep. Alix d’Antoing, fille d’Hugues I et de Flandrine de Namur, dont il eut:
    1. Hildéarde « de Berlaimont » de Saint-Aubert, ép. Wauthier III de Bousies
  2. Ep. v1145 Berthe de Bouchain « d’Ostrevent » « de Ribemont », fille de Godefroid II
    1. Yolente de Saint-Aubert (1150-1207), ép. Nicolas I de Barbencçon
    2. Gilles II de Saint-Aubert « de Berlaimont », infra
  3. Ep. Mahaut de Chin « de Berlaymont », dame de Berlaimont, fille de Gilles de Chin (1100-1137) et d’Eve « Damison » de Chièvres
    1. Jeanne de Saint-Aubert « de Berlaimont, ép. Baudry V de Roisin, seigneur de Roisin, Blaregnies et Wargnies

Familles de Chin et de Berlaimont

Isaac de Berlaimont ( ?-1090), seigneur de Berlaimont et de Ribemont. Nommé échanson du Hainaut en 1049 par Richilde. Il aurait assassiné Thierry d’Avesnes, en révolte contre le comte Baudouin II. D’une épouse inconnue, il eut  Isabelle de Ribemont (v1090- ?). Celle-ci épousa Gauthier de Chin (v1075-1137) et lui donna: 

Gilles de Chin (1100-1137, siège de Roucourt), fils du précédent. Seigneur de Chin et de Ribemont. Il devint baron de Berlaimont par héritage d’Isaac de Berlaimont. Chambellan du Hainaut (sénéchal?). Il rejoignit la croisade en Palestine en 1129, où il aurait tué un lion, événement à l’origine de sa légende. A son retour, il aurait terrassé un dragon dans les marais de Wasmes, dont il était seigneur d’un fief. Puis il aurait fait assécher ceux-ci, sources de maladies. Il épousa Ide/Eve « Damison » de Chièvres, dont il eut une fille, Mahaut de Chin, dame héritière de Chin et de Berlaymont.

Celle-ci épousa Gilles I de Saint-Aubert, dont il a été question plus haut. Tout comme Gilles de Chin, il fut tué au siège de Roucourt en 1137. Ils eurent:

Gilles II de « Berlaimont » de Saint-Aubert (1165-1218). Seigneur de Berlaymont et de Chin. Il épousa en 1202 Helvide/Hedwige de Hainaut, fille de Guillaume, fils bâtard du comte Baudouin IV de Hainaut. Elle épousera en secondes noces Baudouin d’Avesnes, avoué de la Flamengrie

Gilles III de Berlaimont (1203-1267), fils du précédent, qui abandonna le nom de Saint-Aubert. Seigneur de Berlaimont, de Busignies, de Chin. Avoué (seigneur ?) de la Flamengrie (par mariage). Chambellan de Hainaut. Il épousa Ide/Joye/Jeanne d’Avesnes, dame de la Flamengrie, fille de Fastré II d’Avesnes, nièce de Baudouin d’Avesnes sus-nommé.

Gilles IV de Berlaimont (1235-1311), fils du précédent. Seigneur de Berlaimont, de Chin, de Busignies. Avoué/seigneur de la Flamengrie.  Chevalier. Bouteiller héréditaire de Hainaut par le mariage avec la fille de Jean d’Aulnoy.  Son château de Berlaymont fut brûlé par le comte Jean d’Avesnes. Il fut exilé. Plus tard Philippine de Hainaut, fille du comte, lui donna une indemnité pour réparer son château. Il épousa en 1260 Marie de Pinon, fille de Jean de Coucy, sire d’Aulnoy (Nord).

Gilles V de Berlaymont (1265-1334). Fils du précédent. Seigneur de Berlaymont, de Chin, de Busignies, d’Aulnoy. Seigneur de Floyon qui se trouve au sud d’Avesnes (par mariage ?).  Avoué de la Flamengrie. Chevalier. Bouteiller héréditaire de Hainaut. Il épousa Marie de Vierves, dont il eut:

  • Gilles, infra
  • Fastré « le Bon » de Berlaymont. Seigneur  d’Aulnoy et de la Flamengrie. Chevalier. Il épousa Alix d’Assenbroeck, fille de Gilles II, seigneur d’Assenbroeck, dont il eut:
    • Marie, ép. Hugues II de Lannoy
    • Agnès de Berlaimont, dame de la Flamengrie, ép. Thierry III de Grandpré (ou Grand Pré), seigneur de Houffalize
      • Philippa (v1340-1363), dame de Houffalize, ép. Gérard d’Argenteau
      • Agnès de Grandpré-Houffalize, dame de la Flamengrie. Elle épousa Wéry de Walcourt-Rochefort

Gilles VI de Berlaymont (v1295/1300- ?), fils de Gilles V. Seigneur de Berlaymont, de Vierves et de Floyon, dit « le Grand Seigneur de Floyon ». Avoué de Bussignies. Il épousa  Jeanne de Barbençon, dame de Solre-le-Château, dont il eut:

  • Gilles VII, infra, 
  • Marie « de Floyon », ép. Evrard de la Haye, bailli du Hainaut en 1418
  • Isabelle, ép. Louis, bâtard de Hainaut
  • Jean, infra, ==> lignée de Berlaymont – Floyon
  • Jeanne, ép. Guy de Morcipont
  • Jacques de Berlaymont ( ?-1445). Seigneur de Solre-le-Château (par sa mère) et d’Anseroeul (par sa femme). Conseiller de Philippe le Bon. Il n’eut que des filles.

Gilles VII de Berlaymont (v1325- ?), fils aîné du précédent (parfois appelé Jean). Seigneur de Berlaymont. Seigneur de Péruwelz, de Hierges, de Beauraing (par mariage).  Bouteiller de Hainaut. Il avait épousé Jeanne ou Isabeau, dame de Péruwelz, fille de Baudouin de Péruwelz. Il en eut:

  • Gilles VIII de Berlaymont, infra
  • N, mariée à Albert Turck
  • Fastré de Berlaymont. Seigneur de Glayon et de Chaumont par son mariage avec Marie de Reumont, dame de Glayon, dont il eut Jeanne, dame de Glayon et de Chaumont, qui épousa Jean de Stavele

Gilles VIII de Berlaymont ( ?- 1415, Azincourt), fils du précédent. Seigneur de Berlaymont, de Hierges, de Péruwelz, de Beauraing. Bouteiller de Hainaut. Il épousa Marie de Ligne, dame de Lens, fille de Jean II de Ligne et d’Eustache de Barbençon. Il en eut:

  • Lancelot de Berlaymont, infra
  • Gilles IX, infra
  • Marie (ou Marguerite) de Berlaymont, dame de Beauraing par héritage de son frère Lancelot, ép. Jean de Viesville

Lancelot de Berlaymont ( ?- 1484), fils du précédent. Seigneur de Berlaymont, Hierges, Péruwelz et Beauraing. Bouteiller de Hainaut. Au service de Marie de Bourgogne et de Maximilien d’Autriche. Il défendit en 1477 Valenciennes contre les troupes de Louis XI qui vint incendier son château. Il fut tué en 1484 à Cambrai lors d’une querelle avec Philippe de Clèves. Il avait épousé en 1483 Marguerite de la Marck, dont il n’eut pas d’enfant. Son frère Gilles hérita de ses biens. 

Gilles IX de Berlaymont ( ?- ?), frère du précédent. Seigneur de Berlaymont, de Hierges, de Péruwelz, de Beauraing (après la mort de son frère). Bouteiller de Hainaut. Il contracta deux mariages au Portugal

  1. Ep. Marie de Dalmatie (Maria Beatrix d’Almeida), dont il eut:
    1. Gillette de Berlaymont ( ?-1546), dame de Berlaymont, de Péruwelz, de Hierges, … Elle épousa en 1491 Louis Rollin (v1447-1528), seigneur d’Aymeries et de Houdeng-Aymeries, grand veneur de Hainaut, petit-fils du chancelier Nicolas Rolin. Ils n’eurent pas d’enfant. Elle adopta son cousin Charles de Berlaymont, seigneur de Floyon (infra) à qui elle légua tous ses domaines.
  2. Ep. Caterina de Coimbra. Pas de postérité.

Descendance de Jean de Berlaymont, fils de Gilles VI (branche de Floyon)

Jean Ier de Berlaymont  (v1325/1327- apr1379). Fils de Gilles VI et frère cadet de Gilles VII. Sire de Floyon. Par mariage, il devint seigneur de Ville, Pommeroeul, Hautrage et Villerot. Jean 1er est cité dans des actes en 1391 et 1410. Jean 1er signa la charte des lois du Hainaut  en confirmation de celle de 1200. Il présenta une nouvelle loi aux échevins et jurés de sa seigneurie de Péruwelz. Il fit bâtir la première église de Pommeroeul en 1360. Il s’était marié en 1358 avec Alix de Strépy-Harchies, fille de Gérard, dame de Ville, de Pommeroeul et Hautrage, qui fit entrer ces seigneuries dans la famille de Berlaymont. Ils eurent plusieurs enfants dont deux fils qui forment des branches distinctes des Berlaimont, dont:

  • Marguerite (1365, Berlaymont- ?), ép. Guy de Morchipont
  • Claire « de Péruwelz » de Berlaymont (1368- ?), ép. Jean de Failly
  • Gérard Ier « Persidès » de Berlaymont (1374-1453), seigneur de Ville ==> Branche de Berlaymont-Ville, infra
  • Jean II de Berlaymont (1379-1432) qui continue la Branche de Berlaymont-Floyon, ci-après:

Jean II de Berlaymont (1379-1432), fils du précédent. Sire de Floyon. Il tua son cousin, le seigneur de Ville. Il se retira à Liège auprès de l’évêque qui lui donna la terre de Haultepenne. Il épousa vers 1392 Jeanne de Warnant d’Oultremont ( ?-1441/1444), fille d’Arnould de Warnant, dont il eut:

  • Gilles de Berlaymont, infra
  • Jean ( ?-1460). Ex-chanoine. Seigneur de Haultepenne et d’Engis. Il épousa Philippotte de Binacq. Pas de postérité
  • Jeanne, chanoinesse à Maubeuge, fondatrice des chanoinesses religieuses de Huy
  • Guy de Berlaymont « de Floyon » « l’aîné » ( ?-1508). Seigneur d’Odeur et de Baumale. Il épousa Agnès d’Oultremont, dont il eut:
    • Guy
    • Jean ( ?-1519), seigneur de Gesves et de Haultepenne
    • Marie

Gilles de Berlaymont (?-?), fils de Jean II. Sire de Floyon et de Haultepenne. Il épousa Judith de Dongelberg de Longchamps.

Jean de Berlaymont ( ?- 1520), fils du précédent. Seigneur de Floyon et d’Haultepenne. Il épousa Jeanne d’Orley, dont il eut:

  • Michel, infra
  • Marie, ép. Jean de Vaulx

 Michel de Berlaymont ( ?- ?), fils du précédent. Seigneur de Floyon et de Haultepenne. Chevalier. Gouverneur-capitaine-général de Namur. Il épousa en 1520 Marie Barrault de Jambert, dont il eut:

  • Gilles, chanoine à St-Lambert à Liège
  • Louis de Berlaymont ( ?-1567), seigneur de Floyon et de Haultepenne. Il épousa Marie de Gavre. Sans postérité. Il signa le compromis des nobles.
  • Charles, infra

Charles de Berlaymont (1510-1578, Namur), fils cadet du précédent. Seigneur de Floyon, d’Engis et d’Haultepenne (de son frère Louis mort en 1567). Il hérita de sa cousine Gillette de Berlaymont en 1547: la baronnie de Berlaymont, les seigneuries de Beauraing, d’Hierges, de Péruwelz . Seigneur de Lens (en Hainaut en 1545). Il fut créé comte de Berlaymont en 1574. Gouverneur de Namur. Grand veneur de Brabant. Chevalier de la Toison d’Or. Homme d’Etat distingué. Membre du conseil d’Etat et chef du conseil des finances de la gouvernante Marguerite de Parme en 1558. En 1566, il assistait à la réunion où l’on examina la requête des confédérés calvinistes d’arrêter l’inquisition, dirigés par Guillaume d’Orange. Il les aurait traité de « gueux ». Il épousa vers 1550 Adrienne de Ligne-Barbençon, dont il eut:

  • Gilles de Berlaymont ( ?-1579), baron de Hierges. Stadhouder dans les Dix-Sept Provinces. Commandant de la garde personnelle de Don Juan d’Espagne. Tué à Maastricht. Il avait épousé Lamberte de Croÿ. Pas de postérité.
  • Jean, prévôt et chanoine de Liège
  • Charles ( ?-1562), chevalier de Malte
  • Louis de Berlaymont (1542-1594). Chanoine de St-Lambert à Liège. Archevêque de Cambrai (1570). Evêque de Tournai.
  • Lancelot de Berlaymont ( ?-1578). Comte de Meghem, seigneur de Beauraing. Il épousa Marie de Brimeu, comtesse de Meghem, dont il eut:
    • Charles
    • Jean
  • Florent, infra
  • Claude de Berlaymont (1550-1587). Seigneur de Haultepenne. Commandant de l’armée des Flandres de Philippe II. Gouverneur de Breda. Il épousa Marguerite de Brimeu. Pas de postérité
  • Adrienne, ép. Jean de Brandebourg
  • Yolande, ép. Gérard de Croÿ, comte du Roeulx
  • Marie, ép. Georges de Beaufort

Florent de Berlaymont (v1550-1626, Namur), fils du précédent. Il hérita ses seigneuries à la mort de ses frères. Comte de Berlaymont.  Baron de Hierges, de Lens. Seigneur de Floyon, de Hautepenne, de Péruwelz, de Beauraing. Comte de Lalaing, Seigneur de Quévy et pair de Hainaut (par mariage). Ex-chanoine de la cathédrale de Liège. Capitaine des armées. Gouverneur du comté de Luxembourg, de Namur et d’Artois. Il participa à la bataille de Ruremonde  en 1572 où il est fait prisonnier. En 1576, il se rallia au parti des Etats Généraux qui se soulevaient. Il obtint sa libération en se mettant au service de la répression de le Réforme près du  nouveau gouverneur général. Au service ensuite des archiducs Albert et Isabelle En 1626, sa veuve Marguerite fonda l’ordre des chanoinesses régulières de Berlaymont à Bruxelles.  Chevalier de la Toison d’Or. 

  1. Ep. Hélène de Melun ( ?-1590) – pas d’héritier
  2. Ep. Marguerite de Lalaing (1574-1650), comtesse de Lalaing, baronne de Wavrin, dame de Quévy
    1. Marie Marguerite de Berlaymont (1589-1654), comtesse de Berlaymont et dame de Péruwelz.
      1. Ep. 1610 Antoine III de Lalaing, comte d’Hoogstraeten. Pas d’enfant.
      2. Ep.1621  Louis d’Egmont (v1600-1654), comte d’Egmont, prince de Gavre, duc de Gueldre. Il vendit Péruwelz.
    2. Isabelle de Berlaymont (1602-1630).  Comtesse de Lalaing. Baronne d’Escornaix. Dame de Quévy. Ep. Philippe Charles d’Arenberg (1587-1640), fils de Charles de Ligne-Arenberg et d’Anne-Isabelle de Croÿ,

Descendance de Jean II de Berlaymont, fils de Jean Ier (branche de Ville)

 Gérard II de Berlaimont, dit « Persidès de Ville » ( ?- 1410). Seigneur de Ville, de Pommeroeul, d’Hautrage, de Villerot  et Aulnoy. Grand bailli de Hainaut  de 1403 à 1408 ou 1362/1364. Il résida à Hautrage. En 1412, il confirma à Jean de Werchin, sénéchal de Hainaut, plusieurs déshéritements en faveur du comte de Hainaut. Il épousa Marie de Vierves, fille du siegneur de Vierves et d’Isabeau de Châtillon, dont il eut:

  • Gérard, infra
  • Catherine, ép. Jean de Rotselaer
  • Agnès ( ?-1429), ép. Guy de Ghistelles

Gérard III de Berlaymont ( ?- 1473 ?), fils de Gérard II. Seigneur de Ville, de Pommeroeul, d’Hautrage et de Villerot (par son père) d’Aulnoy, et  de Vierves  (par sa mère).  Conseiller du duc Bourgogne. Il épousa Isabeau/Marie de Rotselaer, dont il eut:

  • Gérard, ( ?-1473), infra
  • Jeanne de Berlaymont, ép. Johan t’Serclaes, baron de Tilly, bourgmestre de Bruxelles
  • Marie de Berlaymont de Ville, ép. Baudouin de Hennin-Liétard ( ?-1414), seigneur de Fontaine-l’Evêque et Sebourg
  • Marguerite de Berlaymont de Ville, ép. Lancelot de Boussu-en-Fagne

Gérard IV de Berlaymont de Ville ( ?-1473), fils du précédent. Seigneur de Ville, Pommeroeul, Villerot et Hautrage, de Vierves. Puis par mariage de La Hamaide et de Renaix. Il épousa Marie de La Hamaide, fille d’Arnould de la Hamaide, baronne de Renaix. Il n’eurent qu’une fille, Marie de Berlaymont de Ville, dame héritière de Ville, Hautrage, Villerot, Pommeroeul, la Hamaide, Renaix. Elle épousa Jacques I de Luxembourg qui hérita de tous ces domaines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *