Châtillon (famille de)

Il s’agit d’une famille seigneuriale originaire de Châtillon-sur-Marne en Champagne.

Le premier seigneur connu est Ursus de Champagne,  vers 880. Il épousa Berthe, liée à Charlemagne. On connait aussi:

  • Eudes, seigneur de Châtillon
  • Hervé/Hérivée (947/957-v999), seigneur de Châtillon, vidame de Reims, bâtisseur du premier château
  • Miles/Milon ( ?-1047), seigneur de Châtillon et Basoches
  • Guy I ( ?-apr1089), seigneur de Châtillon
  • Gaucher I ( ?-1101), seigneur de Châtillon, mort en croisade
  • Ermengarde (v1090-v1139), dame de Châtillon, qui épousa Henri I de Montjay (v1080-apr1127)
  • Gaucher II (v1110-1148), fils des précédents, seigneur de Châtillon et Montjay, qui garda le nom de Châtillon
  • Guy II (v1140-v1172), fils du précédent, seigneur de Châtillon
  • Gaucher III (v1166—1219), fils du précédent, seigneur Châtillon. Par mariage, il devint aussi comte de St-Pol. Il eut: 

Hugues V de Châtillon-St Pol (1199/1200-1248), second fils du précédent. Seigneur de Châtillon (1219), comte de St-Pol (1128, mort de son frère), comte de Blois (1231, mort de sa belle-mère). Il épousa en 1226 Marie d’Avesnes (apr1200-v1241), fille de Gauthier II d’Avesnes, héritière de Blois à la mort de sa mère Marie de Champagne-Blois, ainsi que d’Avesnes,  de Ramegnies.      Un partage fut réalisé entre les enfants:

  • Jean I de Châtillon (v1226-1279), seigneur de Châtillon, Condé, Guise, Leuze, Landrecies. Comte de Blois, Chartres et Dunois. Il fut mêlé aux péripéties de Marguerite, comtesse de Flandre et de Hainaut, et de la famille d’Avesnes. Il céda à son frère Guy les seigneuries de Leuze, Condé et Escanaffe. Il épousa Alix de Bretagne, fille du duc Jean I de Bretagne, dont il eut une fille : Jeanne de Châtillon (1253/1254-1291), héritière de son père d’Avesnes. Elle épousa en 1272 Pierre de France, comte d’Alençon, 5ème fils de Louis IX, dont la postérité reçut Alençon. Condé, Guise, Leuze et Landrecies allèrent à son oncle Guy II (infra). Avesnes alla à son cousin Hugues VI (infra)
  • Guy, infra

Guy II de Châtillon (IV) -St-Pol (II) (apr1226-1289), frère du précédent. Comte de Blois, de Dunois et de St-Pol (héritage paternel en 1248). Seigneur de Châtillon, Leuze, Condé, Ramegnies, Landrecies, Guise (héritage fraternel en 1279). Il épousa Mahaut de Brabant, dont il eut:

  • Hugues VI (1258-1307), infra
  • Guy III (1254-1317), infra
  • Jacques I ( ?-1302), infra
  • Béatrix ( ?-1304), ép. Jean I de Brienne
  • Jeanne ( ?- ?), ép. Guillaume III de Chauvigny

Branche aînée d’Hugues VI – branche des Châtillon-Blois

Hugues VI de Châtillon(II)-Blois (1258-1307), fils aîné du précédent. Comte de St-Pol (héritage paternel), qu’il céda à son frère Guy III en 1289. Comte de Blois et de Dunois (héritage paternel). Seigneur de Châtillon, de Guise, de Leuze, Ramegnies, Landrecies et Condé (héritage fraternel en 1279). Seigneur d’Avesnes (hérité en 1291 de sa cousine Jeanne de Châtillon – supra). Il épousa Béatrix de Dampierre-Flandres (1277/1280-apr1307), fille du comte Guy de Dampierre, dont il eut:

  • Guy I (1298-1342), infra
  • Jean ( ?-1239), sans postérité

Son frère Jacques reçut Leuze, Ramegnies  et Condé.

Guy I de Châtillon-Blois (1298-1342), fils du précédent. Comte de Blois et de Dunois (v1307). Seigneur de Châtillon, Avesnes, Guise, Landrecies, Trélon. Il épousa Marguerite de Valois (v1295-1342), fille de Charles de Valois (frère du roi Philippe IV le Bel et père du roi Philippe V), dont il eut:

  • Louis I de Blois-Châtillon ( ?-1346, Crécy), infra
  • Charles de Blois-Châtillon « le Saint » (v1319-1364), infra
  • Marie de Blois-Châtillon ( ?-133 ?), comtesse de Guise, qui épousa v1333 Raoul I de Lorraine, duc de Lorraine

Louis I de Châtillon-Blois ( ?-1346, Crécy), fils aîné du précédent. Comte de Blois, Freteval et de Dunois. Seigneur de Châtillon, de Chimay, Beaumont, Avesnes, Landrecies, Trélon. Il épousa en 1336 Jeanne de Hainaut-Beaumont (Avesnes) ( ?-1350), comtesse de Soissons, dame de Beaumont et de Chimay en 1344, fille de Jean de Beaumont et de Marguerite de Soissons. Par acte daté du Quesnoy, Jean de Hainaut transporta à sa fille la propriété des villages de Robechies, Macon, Villers, Seloignes, Salles, Baileux, Beauwelz, Monceau, Momignies, des viviers de Beauwelz et de Seloignes et de 1880 muids de bois à prendre dans la forêt de Chimay vers le lieu-dit Pourfer et dans les bois de Fagne. Jeanne rendit au comte de Hainaut foi et hommage pour ces biens et déclara laisser à son père la vie de Marguerite de Soissons durant, les revenus des terres citées plus haut. De son côté, le comte de Blois avait donné de grands biens à son fils. Il s’était engagé à lui fournir 3000 livres tournois de rentes annuelles. Il lui donna en outre la terre d’Avesnes hormis « tous les fruits issus et revenus qui étaient alors amortis à la dite terre ». Il lui céda de même la terre de Trélon sur laquelle fut assigné le douaire de Jeanne de Hainaut. Le domaine des nouveaux époux était d’importance. La terre de Trélon en relevait, les villages de Robechies, Macon, Villers, Seloignes, Salles, Baileux, Beauwelz, Monceau et Momignies sont nommément désignés comme en dépendant. Ceux de Bourlers, Forges et Spos, Bailièvre et St-Remy y sont compris également. On y comptait de même les viviers de Beauwelz et de Seloignes comme aussi un moulin entre Forges et Chimay. Enfin s’y trouvaient les bois de Fagne et de Thiérache où les seigneurs donnaient à leurs manants des aisances variées. A cette terre venaient s’adjoindre le comté de Soissons et la seigneurie de Beaumont. Il mourut à Crécy le 26 août 1346, onze ans avant son beau-père et sans avoir jamais administré la terre chimacienne… Veuve, elle administra les biens de ses enfants. En 1360, les seigneurs de Blois se partagèrent les immenses domaines de leurs parents… Louis obtint Blois, Avesnes, Le Nouvion, Chimay, Fumay et Revin. Jean eut les terres de Hollande. Guy reçut Soissons, Dargies et Beaumont. Il fut en outre convenu que, si Louis mourait sans enfants, Blois et Avesnes iraient à Jean et le reste ferait retour à Guy ou à ses descendants. Ces enfants sont:

  • Louis II de Châtillon ( ?-1372), fils du précédent. Comte de Soissons, Blois et Dunois. Seigneur de Châtillon, de Chimay, Beaumont, Avesnes, Landrecies, Trélon. Il joua dans l’histoire un rôle très effacé. Il mourut célibataire. En vertu de la convention rapportée ci-dessus, les biens revinrent à son frère Guy.
  • Jean II de Châtillon ( ?-1381), frère du précédent. Comte de  Soissons, Blois, de Dunois (héritage fraternel en 1372). Seigneur de Châtillon, d’Avesnes, Landrecies, Beaumont et Chimay (id). Duc de Gueldre (par mariage en 1372). Il abandonna ce duché en 1374. Il épousa en 1372 Mathilde de Gueldre, fille du duc de Gueldre (mariage imposé par l’évêque d’Utrecht, dont il n’eut pas d’enfant. Mais il eut de nombreux bâtards.
  • Guy II de Châtillon ( ?-1397), infra

Guy II de ChâtillonBlois ( ?-1397), troisième fils du précédent. Il hérita de son frère Jean II en 1381 : Comte de Soissons, Blois et de Dunois. Seigneur de Châtillon, Avesnes, Beaumont, Chimay et Landrecies. Suite au Traité de Brétigny en 1360, il est envoyé comme otage en Angleterre (1360-1367). Libéré contre rançon, ce qui l’obligea à vendre ses comtés de Soissons (à Enguerrand de Coucy), de Blois (à Louis de France, duc d’Orléans qui l’incorpore dans son duché). Armé chevalier en 1370 lors d’une campagne avec les chevaliers teutoniques en Lituanie. Il guerroya aux côtés du roi Charles VI de France, notamment lors de la bataille de Roosebeke contre les Flamands et les Anglais. Il donna son fief de Beaumont à son beau-frère Jean de Namur. Il mourut criblé de  dettes. Il avait épousé en 1374 Marie de Namur de Dampierre ( ?-1412), fille de Guillaume de Namur de Dampierre « le Riche » ( ?-1391), marquis de Namur. Les enfants de Guy II:

  • Louis III ( ?-1391, Beaumont, avant son père). Comte de Dunois. Il épousa Marie de Berry, fille du duc Jean I de Berry  – sans postérité
  • Marie, ép. Ferri de Mailly

En 1406, Marie de Namur, comtesse douairière de Blois, se remaria avec Pierre « Clignet » de Brébant-Landreville, amiral de France, partisan de Louis, duc d’Orléans et donc des Armagnac. Il devint le nouveau baron de Chimay.

Charles de Châtillon-Blois « le Saint » (v1319-1384). Il était le fils de Guy I et frère de Louis I (supra). Comte de Penthièvre, de Périgord, vicomte de Limoges (par mariage). Seigneur de Guise (héritage paternel). Il épousa Jeanne de Penthièvre-Limoges « la Boîteuse », duchesse de Bretagne, comtesse de Penthièvre, vicomtesse de Limoges. Ce qui poussa son mari à prétendre au duché de Bretagne. Ils eurent;

  • Marie de Blois de Châtillon (1343-1404), comtesse de Guise, qui épousa en 1360 Louis I d’Anjou (1339-1384), roi de Naples et empereur de Constantinople
  • Guy ( ?-1345, Londres) – sans alliance
  • Henri de Blois ( ?-1346), au service de Louis II d’Anjou – sans postérité
  • Jean, infra
  • Marguerite, ép. Charles de la Cerda

Jean de Châtillon-de Blois « de Bretagne » (1346-1404). Comte de Penthièvre (1384) et de Périgord, Vicomte de Limoges (1384) par héritage paternel. Seigneur de Guise, d’Avesnes, de Landrecies (par héritage de Guy II en 1397). Il épousa en 1388 Marguerite de Clisson, dont il eut:

  • Olivier de Châtillon-Blois « de Bretagne» (1389—1433, Avesnes). Comte de Penthièvre et de Guingamp. Vicomte de Limoges. Seigneur d’Avesnes et de Landrecies, de Nouvion. Seigneur de Quiévrain (par mariage). Il a pris le parti des Orléans contre les Bourgogne. Capitaine d’Anjou, de Maine et de la Marche de Bretagne. Olivier était, poussé par sa mère, empli de prétentions ambitieuses sur le duché de Bretagne. Il fut entraîné à des actes de déloyauté. Il fut banni de Bretagne par le duc Jean VI après un attentat contre la famille ducale. Il fut proscrit et ses biens furent confisqués. Errant, il se réfugia à Avesnes. Réfugié à Limoges, puis à Avesnes où il mourut.
    • Ep.1. Isabelle de Bourgogne, fille de Jean sans Peur. Morte sans donner d’enfant.
    • Ep.2. Jeanne de Lalaing, dame de Quiévrain. Il s’attacha alors à la pratique des bonnes oeuvres, soutenu par sa femme, très pieuse et charitable. Ils moururent tous les deux à Avesnes, lui le 8 sept 1433, elle le 10 avril 1466, où ils furent enterrés dans l’église paroissiale. Pas d’enfant légitime
  • Jean de Châtillon-Blois « de Bretagne» (1393-1454). Par héritage fraternel (1433) : Comte de Penthièvre (1448), vicomte de Limoges (1433), comte de Périgord (1437), seigneur d’Aigle, d’Avesnes et Landrecies. Lieutenant général des armées royales en Aquitaine, où il prend Bergerac, Castillon et Bordeaux. Il épousa Marguerite de Chauvigny, dont il n’eut pas d’enfant.
  • Charles de Blois (1396-1434), ép. Isabeau de de Vivonne, dont il eut Nicole de Blois, comtesse de Penthièvre, vicomtesse de Limoges, qui épousa Jean II de Brosse
  • Guillaume, infra
  • Jeanne, ép. Robert de Dinan, seigneur de Montcontour

Guillaume de de Châtillon-Blois (1400/1402-1455/1456), fils cadet de Jean. Par héritage fraternel (1454) : Comte de Penthièvre, de Périgord. Vicomte de Limoges. Seigneur d’Avesnes et Landrecies. Captif en Bretagne, libéré en 1448. Il épousa en 1450 Isabelle de la Tour d’Auvergne (1422-1472). Ils eurent:

  • Charlotte de Blois « de Bretagne », ép. Antoine de Villequier
  • Françoise de Châtillon-Blois« de Bretagne » ( ?-1481). Comtesse de Périgord. Vicomtesse de Limoges et dame d’Avesnes et de Landrecies. Elle épousa en 1470 Alain d’Albret, seigneur d’Albret, comte de Gavres. La vicomté de Limoges passa à Henri, roi de Navarre
  • Jeanne de Blois, ép. Jean de Surgères

Branche de Guy III – des Châtillon-St-Pol

Guy de Châtillon-St-Pol (1254-1317), fils de Guy II et de Mahaut de Brabant (supra). Comte de St-Pol (1292). Seigneur de Leuze, Condé. Il épousa successivement Marie de Dreux-Bretagne, puis Jeanne de Bussy. Il en eut:

  • Jean (v1292-1344), infra
  • Jacques – sans postérité
  • Mahaut, ép. Charles de France, comte de Valois et d’Anjou, fils de Philippe III, frère de Philippe IV
  • Béatrix, ép. Jean de Flandre-Dampierre, S. de Crèvecoeur
  • Isabeau, ép. Guillaume de Coucy
  • Marie, ép. Aymar II de Valence
  • Eléonore, ép. Jean III Malet de Graville
  • Jeanne, ép. Miles I de Noyers

Jean de Châtillon-St-Pol (v1292-1344), fils du précédent. Comte de St-Pol. Il épousa en 1329 Jeanne de Fiennes, dont il eut:

  • Guy IV ( ?-1360, Londres), connétable de France, qui épousa Jeanne de Luxembourg-Ligny – sans postérité
  • Mahaut (1335-1378), comtesse de St-Pol, qui épousa Guy de Luxembourg-Ligny  ==> lignée Luxembourg-St-Pol
  • Jeanne

Branche de Jacques I – branche des Châtillon-Condé

Jacques I de Châtillon ( ?-1302, Courtrai), troisième fils de Guy II et de Mahaut de Brabant, frère d’Hugues II (supra). Seigneur de Leuze et Condé (héritage fraternel, 1292). Gouverneur de Flandre au nom de Philippe IV le Bel, où il déclencha la révolte (Matines Brugeoises). Combatti à Cassel, Bergues et Furnes. Tué à la bataille des Eperons d’Or. Sa veuve devint douairière des terres de Condé. Il s’agissait de Catherine de Carency, dame de Condé. Il en avait eu:

  • Hugues de Châtillon (v1270-1329), infra
  • Gui de Châtillon, ép. Yolande de Chimay

Hugues III de Châtillon (v1270-1329). Seigneur de Leuze, Condé et Carency. Il épousa Jeanne d’Argies, dont il eut:

  • Jeanne de Châtillon (1320-1371), dame de Leuze et de Condé, qui épousa en 1341 Jacques I Bourbon, comte de la Marche et de Ponthieu.
  • Catherine, ép. Jean de Picquigny, puis Jean de Grandpré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *