Esclaibes (famille d’)

Maison d’Esclaibes

Le village s’appelle aujourd’hui « Eclaibes ». Il est situé au sud d’Hautmont et de Maubeuge, en Hainaut Français.

Raoul de Saultain/Saultaing (fin XIIème), seigneur de Saultain, village situé au sud-est de Valenciennes, et d’Esclaibes et d’Epinois par mariage, avec Marie d’Esclaibes, dame d’Esclaibes et d’Epinoy, dont l’ascendance n’est pas connue. Ils ont une fille, Claire/Ide de Saultain, infra

Philippe de Gavere. Probable fils de Rasse V de Gavere (1170-v1217), seigneur de Chièvres. Chevalier. Seigneur d’Esclaibes, Saultain et Epinois par mariage avec Claire de Saultain. Ils prirent le nom d’Esclaibes. Ils eurent: 

  • Philippe d’Esclaibes, seigneur de Saultain.  Chevalier. Mort à Jérusalem
  • Raoul, infra

Raoul I d’Esclaibes ( ?-1253, bataille de West-Capelle), seigneur d’Esclaibes, d’Epinois, … Au service de Jean I d’Avesnes, insurgé contre sa mère, la comtesse Marguerite de Hainaut-Flandre. Il épousa Closande de Tricht, dont il eut:

Raoul II d’Esclaibes ( ?- ?), seigneur d’Esclaibes et d’Epinoy, qui épousa N. de Noyelles, dont il eut:

Raoul III d’Esclaibes, seigneur d’Esclaibes et d’Epinoy. Il épousa Mahaut d’Esnes, dont:

Raoul IV d’Esclaibes. Seigneur d’Esclaibes et d’Epinoy, qui épousa Marie d’Ittre, dont:

  • Jean, infra
  • Béatrix
  • Florence, ép. v1301 Henry du Mont

Jean d’Esclaibes (v1271- ?), seigneur d’Esclaibes et d’Epinoy, qui épousa Jeanne de Commines, dont:

  • Gérard, infra
  • Ide, ép. Nicolas de Barbençon
  • Marie, ép. Jean de Roisin

Gérard d’Esclaibes, seigneur d’Esclaibes et d’Epinoy, qui épousa Catherine d’Antoing, dont:

  • Fastré
  • Jacques, ép. Jeanne d’Ecaussines
  • Gérard
  • Jeanne, ép. Simon de la Croix

Fastré d’Esclaibes (v1360-v1415), seigneur  d’Esclaibes et d’Epinois. Prévôt du Quesnoy. Il épousa Jeanne de Quarouble, dont:

  • Jean ( ?-1415), infra
  • Gilles I d’Esclaibes ( ?-v1430). Ecuyer. Seigneur d’Epinois et de Neuville. Seigneur de Ressaix-Peissant par achat en 1415 à Marguerite de Solesmes. Il épousa Marie de Rochefort « de Walcourt ». Pas de postérité. Il légua ses biens à son neveu Gilles II.
  • Jeanne, ép. Michel Brognart de Haynin

Jean II d’Esclaibes ( ?-1415, bataille d’Azincourt), seigneur d’Esclaibes et d’Epinoy. Il épousa  Marguerite de Mauvillers, dont il eut:

  • Fastré d’Esclaibes ( ?-1415). Ecuyer. Il épousa  Jacqueline de Barbençon, dont:
    • Antoinette, ép. Jacques de Sucre
  • Gilles, infra
  • Anne, ép. Jean de Cuvilliers de Henin

Que devient Esclaibes ? aux Barbençon ou aux Sucre ?

Gilles II d’Esclaibes (-apr1491). Seigneur d’Epinoy et de Neuville. Seigneur de Ressaix-Peissant (de son oncle Gilles I en 1430, mais en 1452 ce fief fut transmis à Jacques de Sars). Prévôt de Maubeuge. Il épousa Marie de Wargny de Roisin, dont:

  • Marie, ép. Jacques de Creste
  • Gille, infra
  • Jacques

Gilles III d’Esclaibes ( ?- ?). Seigneur d’Epinois et de Neuville. Il épousa Marie de Goegnies, fille de Guillaume de Goegnies, dont:

  • Gilles d’Esclaibes, infra
  • Jean, infra

Gilles IV d’Esclaibes ( ?-1532). Seigneur d’Epinois et de Neuville. Favori de Charles Quint. Il épousa en Autriche N. de Hornes Berch. Pas de descendance connue.

C’est peut-être lui qui est renseigné comme Jacques d’Esclaibes, écuyer. Il tenait la terre d’Epinois en fief lige de la pairie de Beloeil (relief en 1503). Le domaine comprend le château, la seigneurie du lieu, une partie de Leval et de Mont-Sainte-Aldegonde, les cens, rentes, fermages, mortemains, successions des serfs, lois amendes et forfaitures.

Jean d’Esclaibes ( ?- ?), son frère. Seigneur d’Epinois et de Neuville. Ses biens couvrent les territoires de Leval, Trahegnies, Mont-Sainte-Aldegonde (un fief d’Esclaibes et d’Epinois) qu’il a repris à Philippe Marnix de Sainte-Aldegonde. Il épousa Catherine de Gauchy, dont il eut:

  • Charles d’Esclaibes, décédé à la guerre sans alliance. Il pourrait être le fils naturel mentionné dans d’autres sources. Il aurait fait relief d’Espinois en 1581. Il est aussi mentionné comme seigneur de Mont-Sainte-Aldegonde en 1588. Pierre de Zwerne, seigneur de Fosteau, cousin de Jean d’Esclaibes, revendique le domaine d’Epinois. Cependant les guerres ont ruiné le château qui est à l’abandon. Querelle de succession. Le bien contesté est attribué à la famille de Ligne, suzeraine du fief, qui devient propriétaire du domaine.
  • Jacques d’Esclaibes, décédé à la guerre sans alliance
  • Elie d’Esclaibes, infra

Elie d’Esclaibes (?-?) , seigneur d’Epinoy (?). Il épousa. Il épousa Hélène de Sorbreucq, dont il eut:

  • Pierre d’Esclaibes, seigneur d’Epinoy. Il épousa Hélène de Malanoy. Sans postérité apparente.
  • Jean d’Esclaibes, infra

Jean d’Esclaibes (?-?). Vicomte de Sebourg. Maître de camp, gouverneur de Courtrai. Il épousa Jacqueline de Postelles, dont il eut:

  • Gabriel d’Esclaibes ( ?-1679). Vicomte de Sebourg.  Colonel d’un régiment allemand
  • Charles Ernest d’Esclaibes. Seigneur du Fay. Sergent Major d’une compagnie wallonne. Il épousa Antoinette de Calonne de Courtebonne, dont il eut:
    • Jeanne Isabelle , ép. Jacques Henri de Croonendal
  • François Dominique d’Esclaibes. Vicomte de Sebourg. Capitaine de Compagnie. Il épousa Robertine Françoise Léonarde de Framecourt, dont il eut:
    • Georges Philippe Druon d’Esclaibes ( ?-1751).  Vicomte de Sebourg. Il épousa Marie Thérèse Charlotte de Haynin ( ?-1714), dont il eut:
      • Françoise Ernestine (1714- ?), ép. Jean Philippe de la Fitte
      • Marie Anne Thérèse (1724- ?), ép. Charles de Mathéi. Pas d’enfant.
    • Marie Robertine, ép. Ferdinand de Villers au Tertre
  • Isabelle Lamberte ( ?-1682)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *