Goegnies (famille de)

 

Il s’agit ici d’Houdeng-Goegnies.

Eudes Odon de Goegnies ( ?-1100, Palestine). Chevalier. Seigneur de Goegnies (Houdeng-Goegnies). Il mourut en Terre Sainte lors de la première croisade. D’une épouse inconnue, il eut: 

  • Nielle ( ?-1118), ép. Robert de Boussoit
  • Jacquemart, infra

Jacquemart de Goegnies ( ?-1121). Chevalier. Seigneur de Goegnies

Sont également cités à cette époque (liens familiaux non précisés) :

  • Hugues de Goegnies
  • Renard de Goegnies et son parent Elyas cédèrent en 1157, du consentement de Baudouin IV, à l’abbaye d’Aulne, l’alleu et les droits qu’ils possédaient dans le village.
  • Guillaume de Goegnies, cité en 1172

Otton « de Fanneaux » de Goegnies (v1255- ?), descendant d’un des personnages précédents. Chevalier. Seigneur de Goegnies. D’une épouse inconnue, il eut:

  • Otton II, infra
  • Marguerite (v1280- ?), ép. Gilles II de Glarges

Otton II « le Vieux » de Goegnies ( ?-1336), fils du précédent. Chevalier. Seigneur de Goegnies. Co-seigneur de Warelles en épousant Marie de Warelles, dont il eut:

  • Archambaud de Goegnies ( ?-apr1366), écuyer
  • Jean-Otton, infra

Jean Otton de Goegnies ( ?-1366), fils du précédent. Ecuyer. Seigneur de Goegnies. Il vendit le Bois du Luc à Nicolas de Houdeng en 1294. Il épousa Marie de Joye, dont il eut:

  • Béatrix, ép. Guillebault de Bossut
  • Léon/Lionel (?-1373), prévôt de Binche
  • Marie ( ?-1396, Quévy), ép. Léon de Warelles

Léon Ier « Lionel » de Goegnies (1342- ?). Seigneur de Goegnies. Il épousa Isabeau de la Tour de Hannut, dont il eut:

  • Léon II, infra
  • Gilles de Goegnies (1381-avt1442), ép. Marie van Geloes. Ecuyer, seigneur  de Goegnies et d’une partie de Houdeng

Léon II « Lionel » de Goegnies (1379, Boussoit- ?)

  1. Ep.  Jeanne Clocquette
    1. Jeanne ( ?-1467), ép. Jean de Quarouble
  2. Ep. Catherine de Pancq
    1. Jean III, infra
    2. Hoste de Goegnies ( ?-1436). Chevalier, seigneur de Goegnies, prévôt de Bavay. Il épousa Jeanne de Maurage. Il est le dernier de cette famille à être cité comme seigneur de Goegnies.

On mentionne à cette époque:

  • Godefroid, Lionnes et Gilles de Goegnies scellèrent les chartes que Guillaume IV accorda à ses sujets en 1410.
  • En 1473, Hoste de Goegnies et sa fille Jacqueline tenaient à Thieu un fief relevant de la pairie du Roeulx.
  • Adrien de Goegnies, S. de Sotteville, cité au XVIème dans un procès intenté par le sire de Boussoit, propriétaire de la seigneurie de Strépy-Bracquegnies.

Les seigneurs de Goegnies disparurent de leur seigneurie de Goegnies vers le XIIIème-XIVème siècle. On les trouve à Fayt (lez-Manage??? ou Fay, ancien village de l’Aisne) au XVème.

Jean III de Goegnies, fils de Jean de Goegnies (supra), seigneur du Fay et Sotteville (il existe en France plusieurs Sotteville, notamment près de Rouen – il existe aussi à Strépy-Bracquegnies une rue de la ferme de Sotteville, possible ancienne seigneurie locale). Seigneur d’Erquennes, du fief de Courteville à Elouges (par mariage). Seigneur du fief de Rampemont-Onnezies, cité en 1473. Ecuyer

  1. Ep. Isabeau Payen
    1. Léon III « Lionel » de Goegnies. Seigneur de Sotteville et de Fay. Il épousa en 1461 Catherine de Haynin, fille de Jean IV Brognart, dont il eut:
      1. Philippe-Adrien de Goegnies (1541-?). Seigneur de Fay, de Sotteville et de Goegnies (???) . Seigneur de Brunémont par mariage avec Marguerite le Baron:
        1. Marie, ép. Jean IV de Failly 
        2. Antoine de Goegnies (1587-?). Chevalier. Seigneur de Fay, Sotteville, Goegnies (???), qui épousa Jeanne-Léontine de Thiant. Pas de postérité ???
      2. Léon, ép. Nicaise Gariotte
  2. Ep.  Jeanne de Castellois
    1. Guillaume, seigneur d’Erquennes, infra
    2. Jeanne-Anne, ép. Nicolas I de Pottes
    3. Alix
    4. Elisabeth
    5. Claire, ép. Eustache de Masnuy

Guillaume de Goegnies ( ?-1543). Seigneur d’Erquennes, par mariage. Bailli de Ligne (où il est inhumé). Il revendit son fief de Rampemont-Onnezies en 1503 à Jean III de Hamal-Trazegnies.

  1. Ep. avt1535 Marguerite de Metz
  2. Ep. avt 1541 Jeanne de Ligne, fille (bâtarde) d’Antoine « le Grand Diable » de Ligne
  • Antoine, seigneur d’Erquennes, infra
  • Guillaume, bailli de Ligne, seigneur d’Ekemme ( ?), ép. Marguerite de Meghem
  • Philippe, ép. Jeanne de Mastaing de Jauche
    • Antoine, ép. Adrienne de Spirinck, puis Jeanne de Thiant
  • Marie, ép. Gilles III d’Esclaibes
  • Adrienne
  • Jossine

Antoine de Goegnies (1505- ?). Seigneur d’Erquennes. Il épousa en 1532 Valentine « de Sains » d’Ailly, dont il eut:

  • Jean (1535- ?), infra
  • Antoine, infra

Jean IV de Goegnies (1535- ?), fils du précédent. Chevalier. Seigneur d’Erquennes, de Goegnies (???) et d’Houdeng (ou Houdain ?) ???. Prévôt de Valenciennes. Il épousa Guillemette/Gillette de Marchipont, dont il eut:

  • André ( ?-1587, assassiné)
  • Adrien
  • Philippe de Goegnies. Chevalier, seigneur d’Erquennes. Il épousa Frédérique de Montmorency.
    • Antoine, infra
  • Jean, mort jeune
  • Georges, mort jeune
  • Robert, mort jeune
  • Anne, ép. Jacques van der Meere, puis Richard de Postelles
  • Antoinette, ép. Pierre d’Aguilera
  • Louise
  • Jeanne, abbesse de Flines
  • Adrienne

Antoine de Goegnies « de Vendegnies-aux-Bois » ( ?-1599), fils de Philippe de Goegnies. Chevalier. Seigneur d’Erquennes, de Vendegies, de Baudignies, …. Gouverneur de Bruxelles et du Quesnoy. Général des gens d’armes de SMC. Prévôt de Mons; Il épousa Marie d’Esclaibes

  • Antoinette de Goegnies (v1570- ?) dame de Vendegies-aux-Bois, de Beaurain-lez-Vendegies, d’Erquennes. Elle épousa en 1592 Louis de Beaufort, chevalier, gouverneur du Quesnoy, officier. Ils eurent:
    • Antoine de Beaufort/Beauffort (v1592-1642/1662). Chevalier de l’Ordre de St Jacques par le roi Philippe II. Officier de l’armée espagnole. Seigneur de Vendegies, d’Erquennes. Resté célibataire. 
    • Michelle Anne, héritière de Boisleux-au-Mont
    • Alexandre, seigneur de Warlincourt
  • Michelle, ép. Ferry de Carondelet
  • Antoine, ép. Anne de Carondelet

 

 

  • Seigneurie de la famille de Goegnies

Peut-être (pas de preuve) apanage d’un seigneur de Boussoit, car c’était leur cri de guerre

Renard de Goegnies et son parent Elyas cédèrent en 1157, du consentement de Baudouin IV, à l’abbaye d’Aulne, l’alleu et les droits qu’ils possédaient dans le village.

Guillaume de Goegnies, cité en 1172

Clémence de Goegnies, fille d’Hubert de Lambursart, ayant vendu en 1189 la huitième partie de l’alleu de Goegnies à Eustache I du Roeulx.

Celui-ci en fit don au monastère d’Aulne, ainsi que la dîme des courtils en ce lieu.

Ratifié par cette dame en 1192, puis par Eustache IV en 1221

Jean de Goegnies vendit le Bois du Luc à Nicolas de Houdeng en 1294

Lione de Goegnies, prévôt de Binche ( ?-1373)

Godefroid, Linnes et Gilles de Goegnies scellèrent les chartes que Guillaume IV accorda à ses sujets en 1410.

En 1473, Hose de Goegnies et sa fille Jacqueline tenaient à Thieu un fief relevant de la pairie du Roeulx.

Adrien de Goegnies, S. de Sotteville, cité au XVIème dans un procès intenté par le sire de Boussoit, propriétaire de la seigneurie de Strépy_bracquegnies.

 

La terre de Sart-Bruyère faisait partie du fief de Goegnies en 1175.

Elle appartenait à l’abbaye d’Aine qui possédait 64 bonniers de bois formant la moitié de l’alleu de Goegnies. L’autre moitié avait été attribuée par un partage en 1193 à Saint-Denis, à Gilles de Gages, à Baudouin de Strépy et à Guidon de Houdeng.

 

Outre un terrage à Goegnies, des pâturages à Houdeng et àGoegnies, pourlesquels l’abbaye d’Aine payait à Wauthier « Valon » , seigneur de Ladouse, un cens, les religieux avaient encore dans ce village des pâturages abandonnés par les trois seigneurs cités.

Le bois de Sainte-Marie, tenue de l’abbaye de St-Denis, obtenue par l’abbaye d’Aine de Guillaume de Goegnies, puis cédé en 1172.

 

Les seigneurs de Goegnies disparurent de leur seigneurie vers le XIII-XIV.

On les trouve à Fayt au XVème

 

 

Seigneuries de Goegnies à Anderlues, à Boussoit, Peissant, Erquennes, fief de Roisin à Onnezies (Jean de Goegnies en 1473 et son fils Guillaume en 1502)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *