Gommegnies (famille de)

Baudouin I de Gommegnies (v1045- ?) est le premier cité. A cette époque, régnait à Mons la comtesse Richilde, son mari Baudouin I de Hainaut, puis leur fils Baudouin II. C’est l’époque de la mise en place des baronnies et des pairies en Hainaut.

Guillaume de Gommegnies, cité en 1001 dans une charte de Baudouin III

Aluflus/Adolf de Gommegnies (v1073- ?), fils de Baudouin. Cité dans une charte, en 1117, concernant l’abbaye en Brocqueroie (St-Denis près de Mons).  Cité dans un document de 1131 qui relate un accord entre l’abbaye de Crespin  et Arnould de Quiévrain.

Ibertus/Obert/Hubert de Gommegnies (v1095- ?), fils d’Aluflus. Mentionné dans un acte de l’abbaye de Hautmont en 1164. En 1173, Ibertus acheta des terres à Gommignies qui dépendaient du couvent de Liessies. Ibertus ou Uberti de Gummeries fut témoin d’une charte du comte de Hainaut en 1178 au profit de l’abbaye d’Anchin. 

Baudouin II de Gomegnies (v1120- ?), fils d’Obert. Il eut d’une épouse inconnue:

  • Guillaume, infra
  • Odon
  • Mélissende de Gommegnies
    • 1. Rénier de Jauche
      • Gérard, qui hérita de la seigneurie de Gommegnies
      • Renier
    • 2. Gobert d’Orbois/Orbais, sire de Bioul
      • Gérard
      • Catherine

On cite aussi en 1178 un Hubert et un Foulques de Gommeegnies

En 1189, Alulfus, Alart, Ibert et Baudouin font une donation à l’abbaye du Saint-Sépulcre de Cambray. 

Wilhelmus (Guillaume 1er) de Gomegnies dit « Nokes » (v1165-apr1206/1225), fils de Baudouin II.  Il est cité en 1188 dans la chronique de Gislebert.  Compagnon d’armes de Baudouin V et de Baudouin VI. En 1192, il scella une charte de reconnaissance d’un don du comte de Hainaut en faveur de l’église Notre-Dame de Cambrai. Il est encore cité dans un acte de 1197 concernant la reconnaissance des coutumes d’Arras. Ce Willes ou Wilhelmus de Gommegnies  scelle la charte des lois du Hainaut  en 1200. Il  participa à la quatrième croisade en 1202 et prend part au siège de Constantinople. Il épousa Helvide de Sassegnies, dont il n’eut pas d’enfant.

On cite encore  à cette époque:

  • Baudouin de Gomegnies. Il est cité en 1222 et en 1244 dans des actes de l’abbaye de Cambrai et l’abbaye de Fontenelle.
  • Amand de Gommegnies, seigneur de Gommegnies (?), chevalier, cité en 1249 (témoin de l’acte de légitimation des fils de Bouchard d’Avesnes et de la comtesse Marguerite).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *