Hon-Hergies

Le territoire

Superficie: 1102 ha

Altitude: 88 à 152 m

Situation géographique : le plateau de Bavay (Hauts-Pays)

Cours d’eau : le Hogneau et ses affluents, les ruisseaux de Courbagne et de Goez

Paysage préhistorique (après la dernière période glaciaire) : la forêt Charbonnière

Nature du sol : limoneux (sédiment quaternaire)

Nature du sous-sol : grès, schistes (sédiment primaire), pierre calcaire (sédiment secondaire)

Préhistoire

Non documentée

Antiquité gallo-romaine

Non documentée. La chaussée romaine Bavay-Asse-Utrecht passe au sud-est du territoire.

Premier Moyen-Age (période franque mérovingienne et carolingienne)

En 862, Lothaire II, arrière-petit-fils de Charlemagne et roi de Lotharingie, fit don du fief de Canteraine à l’abbaye de Lobbes.

Ce territoire a ceci de particulier qu’il abritait la résidence de Waldrade, maîtresse, puis épouse, puis à nouveau maîtresse dudit roi, dans un contexte de conflit conjugal entre le roi et la reine Thietberge, avec intervention papale.

Leur fils Hugues, en réalité le bâtard, devint abbé de Lobbes. Il  reçut le domaine royal de Hon et une partie de Tasnières.

Quant au domaine voisin de Hergies, il fut une possession de l’abbaye Sainte-Aldegonde de Maubeuge.

Deuxième Moyen-Age – le village

Première mention: 1150

Toponymie (anciennes orthographes) :

  • Huoi, 1150, Titre de l’abbaye de Lobbes,
  • Hum, 1185, Tit. de l’abb. de Lobbes
  • Hon Sancti-Petri, 1186, J. de G., Ann. du Hain.
  • Hon, 1199, Cart. du Mont-Saint-Martin
  • Hum, 1286, 2e Cart. de Flandre.
  • Hom, 1323, 3e Cart. du Hain.
  • Hons, XIVe siècle, Le Glay, Cam. Christ.
  • Hoy, XVIIe siècle
  • Hon-lez-Bavay, Vinchant, Ann. du Hain., 135.
  • Hon et Hergies, XVIIIe siècle.
  • Hon Hérgies

 Etymologie (hypothèses d’origine du nom) : en rapport avec la rivière Hogneau (aussi appelée Grande Honnelle en Belgique).

Epoque de son apparition: probablement au XIème ou XIIème siècle

Facteurs ayant favorisé son émergence :

voies de communication: la chaussée romaine

sources d’eau ou cours d’eau: le Hogneau (passant par Hon) et ses affluents, dont le ruisseau de Courbagne qui passe par Hergies

source de bois: région boisée

proximité d’un lieu de pouvoir: Bavay

Paroisse Saint Martin

Evêché: de Cambrai

Décanat/doyenné: Bavay (1186)

Autel (dîmes, entretien de l’église, nomination des officiants) donné à l’abbaye de Lobbes

Répartition des pouvoirs pendant la période féodale

Autorité supérieure: comté de Hainaut

Autorité sous-jacente (administrative et judiciaire): prévôté de Bavay

Seigneuries et fiefs

Le territoire de Hon et Hergies comprenait au moins quatre fiefs

  • Un tenu par l’abbaye de Lobbes
  • Un tenu par l’abbaye Sainte-Aldegonde de Maubeuge, à Hergies
  • Un tenu par l’abbaye St Pierre d’Haumont qui détenait les droits et percevait la dîme à Hergies
  • Un tenu par Sainte-Waudru de Mons

Pour rappel, ces quatre institutions sont apparues au VIIème siècle.

Les habitants étaient dirigés par un maïeur et des échevins, au nom d’une de ces quatre institutions. Il est probable qu’il existait deux entités communales, une pour Hon et une pour Hergies. Les deux furent réunies en 1790.

D’Adrien de Montigny (fin XVIème)
L’ancien régime dans le royaume de France (1678 à 1790)

En 1678, par le Traité de Nimègue, Louis XIV obtint que tous les villages de la prévôté de Bavay, jusque-là inclus dans les Pays-Bas Espagnols, soient rattachés à son royaume.

  • Etat : le royaume de France
  • Prévôté : de Bavay
  • Généralité : de Valenciennes
Répartition des pouvoirs pendant la période contemporaine (à partir de 1792)
  • Etat: la France dans ses divers régimes (républiques, monarchie, empire)
  • Département: Nord
  • Arrondissement :Avesnes-sur-Helpe
  • Canton: Aulnoye-Aymeries
Evènements et faits marquants sur le sol de la commune

La bataille de Malplaquet en 1709 se déroula  au nord du village. La ferme de La Louvière servit de QG au maréchal de Villars.

Economie

Elle reposa essentiellement sur l’agriculture. Les nombreux lieux-dits correspondent à des fermes, anciennes ou encore présentes, hors des noyaux du village.

Il existait quatre moulins, dont trois à grains (dont le moulin Williot sur le Hogneau et un à huile.

Ainsi qu’une brasserie.

Exploitation du sous-sol

On a extrait des pierres bleues (7 carrières) et du marbre noir (5 carrières). On mentionne plusieurs scieries de marbre et des ateliers de taille.

De la pierre à chaux entretenait cinq fours à chaux.

Patrimoine

Eglise Saint Martin, à Hon. Construite en 1760, avec un clocher à bulbe.

Eglise Saint Vaast,  détruite en 1764, puis reconstruite en 1788 au hameau d’Hergies

Maison du Carrier, 1750, construite en moellons de pierre avec encadrement sculpté de la porte

Le Hogneau à Hon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *