La Barre (famille de)

Philippe de la Barre (avt1516-1599) est le fils d’Hugues de la Barre et de Catherine du Mont.  Receveur général des aides du pays de Hainaut.  Echevin à Mons. Seigneur de Vieux-Maisnil (Avesnois) et de Maurage (achat ?). Il épousa en 1560 Jacqueline François de Semeries, veuve d’Etienne Mainseur, dont il eut:

  • Anne, ép. Julien Bouzeau
  • Jacqueline, ép. Georges Despienne
  • Philippe de la Barre (1587-1655), infra
  • Jean de la Barre (1581- ?), seigneur du Maisnil. Il épousa en 1611 Jeanne De Dessus le Moustier, dont il eut:
    • Philippe (1612- ?)
    • Marie (1614- ?)
    • Jean Paul de la Barre (1617-1690), baron de Maisnil, seigneur du Grand-Ecaussine (Ecaussines d’Enghien) et de Trivières par mariage avec Odile Dorothée Jeanne de la Hamaide, dame d’Ecaussines d’Enghien, fille de jean de la Hamaide, seigneur de Cerain, Trivières et Henripont, dont il eut:
      • Claude Joseph
      • Marie-Jeanne
      • Jean-Paul de la Barre (avt1655-.), baron de Maisnil, seigneur d’Ecaussines-Enghien
      • François Adrien de la Barre (1656-1721), mort sans alliance en 1721
      • Philippe François (1667- ?)
      • Marie-Odile de la Barre, dame de Trivières (par sa mère), qui épousa Ferdinand d’Assignies, dont elle eut:
        • Marie-Françoise Odile d’Assignies, qui épousa Louis Felix Emmanuel de Corswarem

 

  • François (1619- ?)
  • Séverin (1622- ?)
  • François (1625- ?), seigneur de Monissart, prêtre

Philippe de la Barre (1587-1655), fils du précédent.  Chevalier (1630). Seigneur de Maurage. Seigneur d’Erquelinnes par achat en 1644 à Claude de Namur.  Député des Etats de Hainaut. Il épousa Jossine Jolande Chamart, dont il eut:

  • Marie (apr1612-1626)
  • Philippe de la Barre, infra
  • Guillaume (1618 ?), jésuite
  • Maximilien (1619- ?), échevin à Mons en 1644
  • François André (1621- ?), seigneur de Wattignies, de Florenville et de Verquigneul

Philippe de la Barre (1614-1670). Chevalier. Seigneur de Maurage, d’Erquelinnes. Seigneur de Quevaucamps par achat en 1667. Il acheta également Gommegnies en 1647 qu’il revendit la même année. Seigneur de Locquignol. Il épousa Anne-Marie Bouzeau, dame de Hauchin, dont il eut:

  • Philippe François, célibataire
  • Marie-Françoise, dame de Hauchin
  • Barbe Yolande, dame d’Ubaline, ép. Pierre Charles de Baillencourt
  • Agnès Thérèse, dame de Doustienne
  • Philippe Ignace, infra

Philippe Ignace de la Barre (1649-1702). Seigneur d’Erquelinnes, de Maurage et de Quevaucamps. Capitaine de fantassins Alleamands. Il épousa Jeanne Thérèse Marie de Haynin, dont il eut:

  • Philippe Charles Joseph de la Barre, seigneur de Maurage, d’Erquelinnes, de Bermerin, de Somain, de Rombise et de Wattignies. Resté célibataire. 
  • Marie Catherine Louise « de Bermerain », ép. Adrien Joseph de France. 
  • Ernestine Philippine « de Wattignies »
  • Thérèse Eléonore de la Barre, ép. 1716 Honoré Ignace van Eebseke
  • François Léonard, infra

François Léonard de la Barre (1699-1759). Seigneur de Maurage, de Quevaucamps. Créé comte d’Erquelinnes en 1722. Il épousa en 1730 Caroline Françoise d’Esclaibes, dont il eut:

  • Marie-Caroline (1730-1780), ép. Joseph Jacques Goupy
  • Alexandre
  • Emmanuel Joseph, infra

Emmanuel Joseph de la Barre (1736-1793). Comte d’Erquelinnes. Seigneur de Maurage et de Quevaucamps. Seigneur d’Audregnies et de Rombies par achat. Il revendit Quevaucamps aux Ligne. Il épousa Marie Adrienne Felix Josèphe de le Bouchel de Bienne, dont il eut :

Charles François Albert Joseph, comte de la Barre (1768-1829). Comte d’Erquelinnes (qu’il demeure par lettre patente du roi Guillaume Ier des Pays-Bas, titre non lié au domaine d’Erquelinnes)

En 1722, Philippe de la Barre acheta Genly à Jean-François Malapert

La terre repassa ensuite en 1724 pour une raison inconnue aux mains de la famille Malapert en la personne d’Anne-Marie Malapert, sœur de Jean-François Malapert.

Trois ans après elle la revendait à un lointain cousin Adrien de la Barre « de Flandre » (Mons, 1699-1744). Ce dernier fut créé en 1726 « baron de la Barre ».

Il fit construire le Pont Bisé et fut enterré avec son épouse Marie-Maximilienne de Vinchant dans le chœur de l’ancienne église Saint-Martin de Genly.

Sa fille Françoise de la Barre « de Flandre » (Mons, 1728-Ressaix, château de la Hutte, 1779) hérita de Genly en 1744 et l’administra jusqu’à 1760.

Elle épousa en 1748 Lamoral de Lattre « de la Hutte » (Ressaix, château de la Hutte, 1716-Mons, 1776), un échevin de Mons et conseiller au Conseil Souverain de Hainaut.

Ils vécurent à Genly aussi et y furent inhumés dans l’église.

 

 

 

 

Maison de la Barre (de Flandre)

Charles Joseph Trophée de la Barre (1725-1788)

Baron de la Barre

  1. de Balinghe et de Neuf-Maisnil
  2. de Noirchain par achat en 1758 (Annales du Cercle Archéologique de Mons, 1897)

Ep. 1749 Polixène Augustine de Croix de Drumez, fille du Comte de Clerfayt

  • Sébastien, infra
  • Ferdinant

 

Sébastien Charles Joseph de la Barre (1753-apr1807), fils du précédent

Baron de La Barre

Seigneur de Noirchain

Châtelain d’Ecaussines d’Enghien en 1807

Député de Noirchain en décembre 1792 à la Convention Nationale de France (Annales Cercle Archéologique de Mons, 1934)

Ep. Barbe Françoise de la Marche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *