La Hamaide (famille de)

Le fondateur de la famille serait Alard Hasbanion, parfois surnommé Gérard (décédé vers 1143/1148) qui serait venu s’installer dans le village de La Hamaide dans la première moitié du XIIème siècle. Il aurait fortifié le village (situation stratégique enviée) où il résidait sans bien féodal ni titre. Mais il eut des funérailles remarquées où plusieurs seigneurs du comté (Audenarde, Enghien, Avesnes) étaient présents, ce qui laisse à penser qu’il était lié à ces familles. Ses descendants adoptèrent le nom du village de La Hamaide dès la génération suivante. Il avait épousé Reiswende X, dont il eut:

  • Arnould I, infra
  • Julien, cité en 1229 et 1154
  • Gérard
  • Hidelde

A l’occasion du décès de son mari, sa veuve donna des biens à l’abbaye d’Ename, qui furent confirmés par une bulle du pape Eugène III en 1148.

La Hamaide devint un fief lige de la pairie de Silly sur lequel le châtelain avait des droits de basse, moyenne et haute justice.

Arnould 1er (v1129-). Seigneur de La Hamaide. Est cité avec son frère Julien en 1129. Cité en 1154 avec son père Gérard 1er. La première apparition certaine du patronyme La Hamaide ou Lahamaide date de 1158 : Arnould 1er est témoin d’un acte de Gilles de Blicquy qui cèda à l’abbaye d’Ename une pairie à Hellebecq et Silly. Il est encore cité en 1164 avec son fils Gérard II. Il eut:

  • Gérard, infra
  • Julien

Gérard II de La Hamaide, fils du précédent. Seigneur de la Hamaide. Chevalier. Il est mentionné dans des chartes en 1154, 1160 et 1164 avec son père Arnould 1er et son oncle Julien 1er.
Dès 1182, il est cité seul dans des chartes.
Gérard II figurait dans l’entourage du comte de Hainaut Baudouin V et effectua, en 1184, la garde du château de Mons  en tant que “pair”. Il était également présent au château de Mons lorsque Jacques d’Avesnes, seigneur de Condé, vient prêter serment de fidélité au comte Baudouin V de Hainaut, serment qu’il renia 40 jours plus tard. En 1185, il vendit à l’abbaye d’Ename six bonniers de terres et de bois pour pouvoir accompagner le comte Baudouin V dans sa lutte contre le duc de  Brabant  Henri 1er. Il accompagna également le comte de Hainaut à Mons, en 1191, pour y rencontrer l’empereur Henri VI.  Gérard II de La Hamaide  fut témoin, en 1194, de l’alliance conclue entre le comte de Brabant Henri 1er, le comte de Hainaut Baudouin V et Henri, duc de Lothier et de Brabant. Il eut:

  • Odon 1er de La Hamaide (1135-1202/1204), fils du précédent. Seigneur de la Hamaide. Chevalier. Il participa, en 1201, à la quatrième croisade et n’est plus mentionné après cette date. Il pourrait y avoir été tué. Il eut:
  • Arnould II ( ?-1225), infra
  • Thierry I (1202-1264)

Arnould II ( ?-1225), fils du précédent. Seigneur de la Hamaide. Il est cité dans des actes en 1213, 1216, 1219 et 1220. Il signa un arrangement entre l’abbaye de Liessies  et celle de Cambron  au sujet de la perception des dîmes d’Ath, Wannebecq  et La Hamaide. Il mourut sans descendance.

Thiéri 1er de La Hamaide (avt1202-apr.1264), son frère. Seigneur de la Hamaide. Nobilis. Thiéri est cité dans des actes en 1202, 1216, 1220 avec son frère.
Il est mentionné seul à partir de 1225. En 1214, il fut fait prisonnier à la bataille de Bouvines. On le cite encore dans des actes jusqu’en 1257. Il semble être décédé avant 1267.

  1. Ep.1. v.1217 Liégar/Liégarde, dame héritière de Rebaix, dont il eut:
    1. Arnould, infra==> La Hamaide
    2. Gérard, infra ==> Rebaix
  2. Ep.2. 1235 la fille d’Hugues de Gages  en secondes noces.

Gérard III de La Hamaide, frère d’Arnould III. Il jouit, dès 1251, du fief de Rebaix et devint de la sorte pair du comté de Hainaut  (Rebaix étant une pairie du Hainaut). Pas de descendance

Arnould III . Seigneur de la Hamaide. En 1251, il hérita de son frère la pairie de Rebaix. Avoué de Saint-Sauveur. En 1268, il garantit l’exécution des engagements pris envers Tournai  par Rasson de Florainville, dit Lardinois, chanoine de Leuze, et par Gilles de Waudripont, chevalier. Arnould III est présent en 1280 lors de l’hommage de Jehan d’Audenarde  à Jean II d’Avesnes, comte de Hainaut. En 1289, Arnould III est témoin lors de la vente de la terre de Chièvres  au comte de Hainaut Jean II d’Avesnes. Il épousa en 1304 Aelis d’Avesnes, fille de Fastré II d’Avesnes

  • Thierry, infra
  • Jehan, infra

Thierry II (1304- ?). Seigneur de la Hamaide et de Rebaix. Pair de Hainaut. Il  et est cité dans une lettre de Jean II d’Avesnes, en 1294, qui confirme les avoirs de l’abbaye de Bonne Espérance. Apparemment célibataire et sans enfant.

Jehan 1er « Le Brun » de la Hamaide ( ?-avt1333). Seigneur de la Hamaide, de Rebaix, de Willems-lez-Cysoing ( ?). Pair de Hainaut. Jehan 1er de La Hamaide  figure dans un acte de la ville de Tournai  en 1298. En 1304, il est témoin d’un acte de Thierry de Chasteleer, bailli de Hainaut. Il épousa en 1324 Marguerite de Hénin-Liétard, fille de Jean 1er de Hénin-Liétard, seigneur de Boussu, et de Marie de Blaugies. Il en eut:

  • Jean, infra
  • Jeanne

Jean II « le Brun » de la Hamaide (1324-1370). Seigneur de la Hamaide, de Rebaix et de Willems. Pair de Hainaut. En 1333, il est cité seul lors de la vente de la terre de Baudour faite par Gérard de Jauche  au comte Guillaume 1erde Hainaut.
Jehan II aida Edouard III, roi d’Angleterre, lors du siège de Cambrai  en 1339 et lors du siège de Tournai en 1340. Il participa également à la mise à sac de Saint-Amand -les-Eaux avec le comte de Hainaut la même année. Il épousa v. 1344/1350, Jeanne de Ligne « la Jeune », fille de Fastre de Ligne  et de Jeanne de Condé. Leur sépulture se trouvait dans l’église paroissiale de La Hamaide. Ils eurent:

  • Jean (1344-1396), infra ==> Branche aînée de la Hamaide
  • Arnould (1350- ?) –
  • Michel ( ?-1385) –
  • Jeanne –
  • Thierry III ( ?- ?) – hérita en 1397 des terres de Morialmez et de Condé (fief de Bailleul) de sa tante Catherine de Ligne, sœur de Jeanne de Ligne. Apparemment sans postérité. Condé passa à son neveu Jean IV de la Hamaide, son frère Jean III étant mort avant lui.

Jehan III de la Hamaide (1344-1396). Seigneur de la Hamaide et de Willems. Lorsqu’il était écuyer, il était déjà bourgeois de Tournai. Chevalier. Il épousa en 1363 Marie de Wavrin-Waziers, fille de Hellin de Waziers (Wasières), dame héritière de Waziers, de Hénin-Liétard (mais pas de Boussu), de Comines et Hendicour.

  • Jean (1364-1415), infra
  • Marguerite (v1364- ?), ép. Guillaume de Lalaing
  • Jeanne (v1364-)
  • Arnould, infra

Jehan IV de La Hamaide (1364, Rebaix-1415, Azincourt, inhumé à Condé). Chevalier. Seigneur de la Hamaide, de Willems (héritage paternel), de  Condé (Morialmé ?,  à la mort de son oncle Thierry III de la Hamaide), de Renaix, de Hoorbeke et Ellezelles (par achat à Jean 1erde Flandre -Dampierre, comte de Namur, fils aîné de Guy de Dampierre et d’Isabelle de Luxembourg (1402), de Meurchin en 1409 par héritage maternel, de Hyon ( ? par achat en 1397 ?). Chambellan du duc de Bourgogne Jean sans Peur. Avec son frère Arnould IV, il signa la charte de 1391 en confirmation de celle de 1200 et concernant les lois judiciaires et criminelles du comté de Hainaut. Il releva aussi un fief à Henin-Liétard que son père avait acquis à Monseigneur de Noyelle. Il accompagna le comte d’Ostrevant  à la guerre de Frise. En 1410, il est à Paris, ainsi que son frère Arnould IV, pour aider le duc de Bourgogne  Jean sans Peur. En 1412, Jean IV de La Hamaide  scella une charte comme témoin de la reconnaissance donnée par Gérard de Ville  d’un déshéritement des fiefs du Quesnoy , de Binche , Ath , Morlanwelz , Baudour  et Renaut-Folie  en faveur du comte de Hainaut Guillaume IV de Bavière. Jehan IV fut tué pendant la bataille d’Azincourt le 25 octobre 1415. Il avait épousé en 1397, Anne de Jauche, dame de Gommegnies. Pas d’enfant légitime. Il aurait eu deux fils illégitimes, Thierry (qui mourut aussi à Azincourt) et Jean. Son frère Arnould IV hérita de lui.

Arnould IV de la Hamaide (1367-1426), frère de Jean IV. Chevalier. Seigneur de Rebaix et pair de Hainaut. Avoué de Saint-Sauveur. Il devint, à la mort de son frère Jean IV en 1415, seigneur de La Hamaide, Renaix, Condé (Bailleul), Fresne-sur-Escaut en partie, Mainvault, Wannebecq, Hyon ( ?). Il reconstruisit le château (« du propriétaire ») de Condé, encore visible à Vieux Condé. Il épousa

  1. Jeanne de la Tenre, dont il eut Guillaume, probablement mort jeune
  2. Isabelle d’Enghien, dame de Préaux (Harchies) , fille de Jacques d’Enghien et de Marie de Roucy, dont il eut:
    1. Jacques ( ?-v1484), infra, qui hérita de la Hamaide
    2. Arnould V ( ?- ?), qui hérita de Condé et qui épousa Isabelle de Bousies – probablement décédé avant son frère Jacques. Ils eurent:
      1. Arnould VI, infra ( ?-1484)
      2. Michel ( ?-1485), infra
      3. Isabelle ( ?-1526), ép. Jean, comte d’Oetingen, infra
    3. Marie ( ?-1463), ép. Gérard de Berlaimont
      1. Marie, infra
    4. Isabelle
    5. Jeanne. Le 2 avril 1421, une Jeanne de La Hamaide, épouse de Gérard de Semousie, cèda à Jean de Bavière, évêque de Liège  et fils d’Albert 1er de Bavière, comte de Hainaut, les terres de Thirimont. Ce dernier, par après, les donna à son secrétaire Gérard Durot.

Jacques 1er de la Hamaide ( ?-v1484), fils du précédent. Seigneur de La Hamaide. Il participa à toutes les guerres au service du duc de Bourgogne Philippe le Bon pendant plus de 25 ans. Il est cité en 1446, 1469 et en d’autres circonstances. Il mourut célibataire.

La sœur de Jacques 1erIsabelle de La Hamaide, hérita de l’ensemble des terres de son frère mais les rétrocéda à son neveu Arnould VI de La Hamaide.

Arnould VI de la Hamaide ( ?-v1484), fils d’Arnould V, neveu de Jacques I et d’Isabelle de La Hamaide. Seigneur de La Hamaide, de Condé (Bailleul), de Renaix, Ellezelles, Rebaix, Hyon. Il épousa Jeanne de Lille, dame de Fresne-sur-Escaut, qui ne lui donne pas de descendance. A sa mort, c’est son frère Michel 1er qui hérita de ses fiefs.

Michel 1er de la Hamaide ( ?-v1485). Seigneur de Condé, de Renaix et de la Hamaide, Hyon. Non marié et sans postérité.

La Hamaide passa à sa cousine Marie, épouse de Gérard de Berlaymont (voir plus haut). Sa sœur Isabeau, mariée à Jean d’Oetingen, hérita de Condé, Hyon et Renaix. Elle abandonna l’usufruit de sa terre d’Hyon à sa belle-sœur, Jeanne de Lille, dame de Fresnes-sur-Escaut, veuve de son frère Arnould VI. A la mort de celle-ci, en 1510, Hyon revint de nouveau aux Oetingen.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *