Montigny (famille de)

Il s’agit ici de la famille seigneuriale de Montignies-Saint-Christophe. Le risque en traitant la généalogie de cette famille est d’y intégrer des personnages provenant d’autres localités du même nom (Montignies-sur-Roc, Montigny-en-Ostrevent, Montigny-le-Tilleul, …).

Une famille dite de Montigny  posséda la seigneurie du XIème à la fin du XIVème siècle, jusqu’au mariage de l’héritière avec Othon II de Lalaing  (1398-1441), grand bailli de Hainaut.

Gaucelin de Montigny (1025, Erquelinnes- ?), écuyer, parait être le premier connu, donc du temps de Richilde et des premiers Baudouin.

Wauthier/Gauthier I de Montigny  (v1044- ?), fils de Gaucelin. Chevalier banneret. Détenteur d’un fief lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe. Un des fondateurs de l’abbaye d’Anchin en 1079 avec son beau-frère Sohier de Courcelles. Il épousa Gervaise de Courcelles, dont il eut:

  • Jean, infra
  • Oprime (1073-apr.1099, Jérusalem). Chevalier. Bailli d’Avesnes. Il organisa et participa au tournoi d’Anchin en 1096, avec son frère Jean. Participa à la première croisade où il décéda.
  • Guillaume de Montigny, qui participa aussi au tournoi d’Anchin

Un doute est cependant émis à ce sujet, car ces personnages pourraient être originaires de Montigny-en-Ostrevent, comté où se situe Anchin.

Jean I de Montigny (v1070- ?), fils du précédent.  Chevalier banneret de Hainaut. Fief lige relevant de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe, puis de Pecquencourt par mariage avec Aléide de Pecquencourt, dont il eut:

Wauthier II de Montigny (v1102- ?), fils du précédent. Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe et de Pecquencourt (Aisne). Il épousa Lydie del Valle, dont il eut:

Jean II de Montigny (1131- ?), fils du précédent.  Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe et de Pecquencourt (Aisne). Inhumé à Beaumont. Il avait épousé Alix  de N., dont il eut:

Wauthier III de Montigny (1164- ?), fils du précédent. Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe et de Pecquencourt (Aisne). D’une épouse non connue, il eut:

Jean III de Montigny « le Hireux » « de Pecquencourt » (v1198- ?). Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe et de Pecquencourt (Aisne). « Hireux » signifie coléreux. D’une épouse non connue, il eut:

Fastré I de Montigny (v1225- ?). Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe et de Pecquencourt (Aisne). Fait construire un château féodal, dont il ne reste aujourd’hui que les deux tours et le porche d’entrée. Seigneur de Lisseroeulx à Fauroeulx, par mariage en 1249 avec Cathau de Fauroeulx, dont il eut:

  • Laurence/Laure/Laurette (v1249- ?), ép. Robert de Morchipont
  • Baudouin, infra

Baudouin I de Montigny  (v1250-v1334), fils du précédent. Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe, de Lisseroeulx à Fauroeulx, et de Pecquencourt. Cité comme témoin, en 1288, d’une donation faite par Gilles, seigneur de Berlaimont, à Marie de Pins. En 1294, il est présent à la donation faite par Jean d’Avesnes  aux religieux de Bonne-Espérance  du bois dit Bois-le-Comte. Il est témoin, en 1298, du transport des terres de Flobecq  et Lessines, fait par Jean du Rasoit  à Jean d’Avesnes, comte de Hainaut. En 1300, il est témoin du traité d’alliance fait entre Jean de Flandre, comte de Namur, Gui son frère, et les villes de Liège, Huy, Dinant, Saint Trond  et Maestricht. Il épousa Blanche de Barbençon (1274- ?)

  • Jean IV, infra
  • François (1298, Beaumont-1346, bataille de Crécy). Chevalier. Bailli et prévôt de Beaumont. Il épousa Yvette N., dont il eut:
    • Elisabeth de Montignies-St-Christophe

Jean IV (1297-avt1381), fils aîné du précédent. Chevalier banneret. Seigneur de Montigny et de Gammerage en 1315 par mariage. Il accorda à ce village une charte de franchise aux habitants. Témoin en 1305 du mariage de Guillaume, comte de Hainaut  et de Jeanne de Valois. Témoin en 1307 des lettres par lesquelles Jean de Flandre, comte de Namur, mande à ses hommes de fief en Hainaut, de reconnaître pour leur seigneur le comte de Hainaut. Les 3 et 4 juin 1310, il arbitre un différend intervenu entre Jean II, duc de Brabant, et Thibaut de Bar, évêque de Liège. Témoin en 1312 d’une lettre de Guillaume, comte de Hainaut, accordant en fief à Isabelle, veuve de Gilles Rigaut, la terre de Morlanwelz. Témoin en 1313 des lettres par lesquelles Guillaume, comte de Hainaut, donne en fief et hommage à Jeanne dou Marés, le manoir appelé la Tour -au-Bois. Témoin d’une charte de 1318 de Guillaume, comte de Hainaut. Il est encore cité en 1321. En 1367, le seigneur de Montignies  assigna en douaire à sa femme, la seigneurie de Gammerages.  Le 18 juin 1381, le duc Aubert de Bavière, comte du Hainaut, concéda au village de Gammerages un marché hebdomadaire et une foire annuelle. Il épousa en 1311 en premières noces Marie de Braine-le-Comte, héritière de Gammerages, dont il n’eut pas d’enfant, et en secondes noces Marie de Gavere, fille de Philippe de Gavere, seigneur de Liedekerke, dont il a:

Rasse I de Montigny (1295/1299-1345, bataille de Staveren), fils du précédent et de Marie de Gavere. Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe, de Pecquencourt, de Lisseroeulx à Fauroeulx. Cité en 1339. Co-seigneur d’Anserville par son épouse Isabeau d’Anserville. Il mourut, avec le comte Guillaume II, à la bataille de Staveren, contre les Frisons révoltés. Il avait eu:

  • Elisabeth (1324- ?), ép. Eustache d’Oultre
  • Aleyde (1326-1358), ép. Englebert de Grez
  • Jean, infra (1328-1361)
  • Rasse II de Montigny (1330/1335-apr1403). Chevalier banneret. Seigneur (probablement co-seigneur avec son frère Jean) de Montigny, Liseroeulx, Gammerage et Anserville. Parfois cité comme S. de Ressaix (peut-être du fief de la Courte). Maître d’hôtel du comte Albert de Bavière (1383-1386). Conseiller à la cour souveraine du Hainaut (1385-1403). Diplomate  – nombreuses missions. Cité en 1382 (contestation avec l’abbaye de Bonne-Espérance). Cité en 1387 (accompagne la comtesse d’Ostrevent, fille de Philippe le Hardi, à Cambrai). Cité en 1390 (à Tournai, pour une contestation avec Philippe le Hardi). En 1391, il assiste à la rédaction des chartes interprétatives du Hainaut. Dut intervenir dans plusieurs contestations entre Hainaut et Flandre pour des problèmes de limites territoriales.. Il épousa Marie de Beaufort d’Angre, dont il n’eut pas de postérité
  • Isabeau (1338-1392), ép. Jean I de Maignelais

Jean V de Montigny (1325/1328-1361), fils aîné de Rasse I. Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe, de Pecquencourt, de Lisseroeulx à Fauroeulx, d’Anserville. Co-seigneur de Ressaix avec son frère Rasse. Ils pourraient avoir obtenu ce village en fief de la part du comte, après le décès des derniers membres de la famille de Ressaix. Il épousa Michelle de Saveuse (1332-1394), dont il eut:

  • Ade (1349-1387), ép.1364 Rogues de Moreuim
  • Marie (1350-1405), ép. 1364 Pierre I de Rely
  • Noémie (1351-1408), ép. 1366 Jean II de Souastres
  • Abraham (1353-), infra
  • Isabeau (1360- ?), ép. 1385 Henry de Barbençon

Abraham de Montigny (1353- ?), fils du précédent.  Chevalier banneret. Fief-lige de la Pairie de Chièvres. Seigneur de Montigny-St-Christophe, de Pecquencourt, de Lisseroeulx à Fauroeulx, d’Anserville, de Ressaix. Il épousa en 1373 Marguerite de Quarouble (1358- ?), mentionnée comme dame de Ressaix ( il ne semble pas qu’elle en soit héritière et que ce soit elle qui apporte ce village dans la famille de Montigny, dont il eut:

  • Baudouin II/Henri, infra
  • Jean VI de Montigny  (1379- ?), Co-seigneur de Montigny, qui épousa en 1417 Isabeau de Rouvroy-Saint-Simon. 

Henri/Baudouin II « Bridoul » de Montigny (1375-1415, bataille d’Azincourt). Chevalier en 1372. Seigneur de Montigny, Ressaix, Hantes, Hagimont.  « Bridoul » signifierait casanier. Il épousa Marie de Galoys ou Galon, de Mons (elle épousa en secondes noces Gilles « de Boussoit » de Goegnies et en troisièmes noces Lion de Sars). Ils eurent:

  • Jean « Tristan» (1402-1484)
  • Fastré de Montigny (1404-1484). Seigneur de Villers. Maître d’hôtel de Jean de Ligne. Il épousa successivement Marguerite « de Warigny » de Noyelles, puis en 1443 Elisabeth-Isabeau de Ligne (1426-1501), fille de Jean II. il en eut:
    • Jean de Montigny (apr1455-apr1519)
    • Jeanne (1445-1521), ép. Joachim de Séjournet
  • Jean VII « le Borgne de Sivry » de Montigny (1405- ?). Chevalier. Seigneur de Sivry et de Bath, par mariage avec Marie de Grez, dont il eut:
    • Jean I de Sivry-Ogimont
    • Catherine de Sivry
    • Gérard de Sivry
  • Georges/Godefroid (1407- ?), ép. Catherine de Castaing
    • Jeanne
  • Jeanne (1411-v1498), ép. Gille IV de Glarges

C’est à cette époque que Ressaix passa, on ne sait comment (vente?), à Olivier de Solesmes, seigneur d’Angre. 

Jean « Tristan » de Montigny (1402-1484), fils du précédent. Ecuyer. Seigneur de Montigny et Hagimont, de Ressaix (incertain), puis seigneur de Noyelle par mariage avec Jeanne « de Warigny », dame héritière de Noyelles-sur-Selle, dont il eut:

  • Etienne de Montigny (1430-1477/1484), seigneur de la Hestre et de Haine-Saint-Pierre de 1474 à 1477 par achat à Englebert de Bourlers. Seigneur de Hantes.  Prévôt de Mons en 1453, 1456, 1464, 1467. Pas d’alliance connue. Son frère Jacques hérita de lui.
  • Jacques, infra
  • Isabeau (1433- ?)
    • Ep.1. Jacques du Terne
    • Ep.2. Jean II d’Anneux
  • François (1436- ?), chanoine à Mons

A qui va Montigny ? Hypothèse : elle aurait été transmise  par Isabeau de Montigny à Henri de Barbençon. C’est par la descendance de celui-ci qu’elle arriva chez les Lalaing.

Jacques (Jean) de Montigny  (v1425/1432- ?).  Chevalier. Seigneur de Noyelles, de de Villers-au-Bois, de Ressaix (incertain), puis de Hantes, La Hestre et Haine-Saint-Pierre au décès de son frère Etienne

  1. Ep.1. Jeanne de Braque (v1420- ?)
    1. Jeanne
    2. Antoinette, ép. Jean de Houchin
  2. Ep.2. Agnès de Houchain
    1. Jacques (1461- ?)

Jacques de Montigny (1461/1470- ?). Mêmes biens et titres de son père. Il épousa Jeanne de Sailly, dont il eut:

Antoine de Montigny (v1505-1558). Mêmes biens et titres. Gouverneur de Bouchain. Il épousa en 1538 Jeanne de Montmorency, dont il eut:

Georges de Montigny (v1540-1593), seigneur de Noyelles, de Villers-au-Bois, de la Hestre et de Haine-Saint-Pierre. Chevalier. Colonel d’un régiment wallon. Gouverneur de Bouchain. Il épousa Charlotte de Nouvelles, héritière de Grand Wargny et de Prémesque, fille de Ferry de Nouvelles, dont il eut:

  • Anne de Montigny, dame héritière de Noyelles et autres lieux, ép. Paul II de Carondelet
  • Charlotte, dame de Wargny

 

 

Guillaume de Montigny (serait plutôt de Montigny-en-Ostrevent)

Fils de Jean

Ep. Marie d’Haveskerke

  • Isabeau de Montigny qui épousa Nicolas III de Lalaing (v1310-1380), grand bailli de Hainaut

La maison de Lalaing

Othon, dit Oste de Lalaing  (décédé en 1441 à l’âge respectable de 103 ans), chevalier, seigneur de Montigny , Bugnicourt, grand bailli du Hainaut  de 1398 à 1402, fils de Nicolas III et Isabeau de Montigny-en-Ostrevent , épousa Yolande de Barbançon , dame héritière de Montigny-Saint-Christophe , fille cadette de Jean, seigneur de Barbançon, de la Buissière  et de Merbes , pair de Hainaut et de Yolente de Gavre , dite de Lens .

Leurs enfants furent Guillaume, Sanche de Lalaing  et Simon de Lalaing, seigneur de Montigny  et de Hante, chevalier de la Toison d’Or, décédé le 15 mars 1476.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *