Pottier (famille)

Cette famille est originaire de la région de Soignies, où elle s’est enrichie par la pierre de Soignies et  d’Ecaussines, mais est installée à Mons. Elle a fourni des militaires et des magistrats.

Les Pottier acquirent par achat la propriété de Dour. Elle s’installera à Dour pour fuir les troubles de la Réforme. Elle aurait également détenu un fief à Thulin (11 huittelées).

Toussaint Pottier « de Dour » ( ?, Liège – apr.1468). Il vint habiter à Mons en 1463. Seigneur de Dour, probablement par achat à Charles de Trazegnies vers 1473. Seigneur du Val ( ?). Il épousa Jeanne de Hauchin/Hauwin, dont il eut:

Jehan Pottier de Dour (v1485-v.1525). Bourgeois de Mons. Seigneur de Dour, cité en 1508. Ecuyer, chevalier du Saint Sépulcre. Il épousa Jeanne du Chastel « Wiart » (v.1503-1525), dont il eut:

  • Catherine Pottier de Dour, qui épousa Guillaume Le Prince, dont la famille obtint les droits seigneuriaux sur Dour.
  • Nicolas Pottier, ép. Jeanne Malapert (1512-1580)
    • Marie Pottier, qui épousa en 1567 Charles de Boussu (1544-1578)
      • Adrien de Boussu
    • Philippe Pottier (1573-1611), qui épousa en 1593 Jeanne Malapert  (v1573-), dont:
      • Philippe-François Pottier ép. Marguerite Franeau ou de Gavre
  • Vincent Pottier (avt1523- ?), ép. 1553 Marie de Le Samme
    • Catherine Pottier (1543- ?), ép. 1563 Nicolas de Boussu, écuyer et licencié en droit. Les mambours lors du contrat de mariage furent Gilles Pottier, seigneur de Dour, et Philippe de la Samme, seigneur de Quiévrechain
      • Gaspard
      • Jean de Boussu
      • Anne de Boussu
      • Marguerite de Boussu

Il y eut un Gilles Pottier, seigneur de Dour, cité en 1558 et en 1563. Il pourrait avoir été un fils aîné de Jehan Pottier, à qui il aurait succédé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *