Vieux-Reng

Le territoire

Superficie: 1164 ha

Altitude: de 113 à 148 m

Situation géographique : sur le plateau de Bavay, à la limite du partage des eaux entre la vallée de la Haine et celle de la Sambre.

Cours d’eau : la Trouille (qui prend sa source à la frontière belge) et le Ri du Frilou

Paysage préhistorique (après la dernière période glaciaire) : la Forêt Charbonnière

Nature du sol : limoneux

Nature du sous-sol : grès, schistes

Préhistoire

Non documentée

Antiquité gallo-romaine

On aurait découvert en 1845 une grande quantité d’ossements humains, des restes d’armes de cette période (haches, épées, …), des objets en bronze, des fragments de poteries, des monnaies romaines et gauloises. Tout ceci fait penser à des sépultures. 

Les Romains auraient aménagé des retranchements (camps?) en bord de Trouille, sur les territoires de Grand-Reng, Vieux-Reng et Rouveroy.

Premier Moyen-Age (période franque mérovingienne et carolingienne)

Non documenté.

Deuxième Moyen-Age – le village

Première mention: 1125

Toponymie (anciennes orthographes) :

  • Viesreng, 1125
  • Viereng, 1133
  • Viesrain, 1186
  • Viereng, 1610
  • Viesreng, 1691
  • Vieureng, 1710
  • Vieux-Reng, 1716
  • Vieurin, 1771
  • Vieu-Reng, 1803
  • Vieux-Rengt
  • Vieux-Reng

Etymologie (hypothèses d’origine du nom) : “Reng” viendrait de Hrinio ou hirinum, signifiant bois (Carnoy). Mais d’autres voient dans le mot germanique hringa (ring) une levée de terre circulaire (autour d’une éventuelle villa ou d’un camp). 

Viesrain (en tudesque) peut aussi évoquer une vieille rivière.

Epoque de son apparition: au XIème siècle

Facteurs ayant favorisé son émergence :

voies de communication: le chemin médiéval qui reliait Maubeuge à Binche (et au-delà à la principauté liégeoise)

sources d’eau ou cours d’eau: la Trouille région boisée

source de bois: région boisée

proximité d’un lieu de pouvoir: fermes abbatiales

Paroisse dédiée à Saint-Nicolas, autonome dans un premier temps, puis dépendante de celle d’Elesmes au XVème et XVIème siècle. A nouveau autonome ensuite.

Un chemin de Compostelle passait par ici (Via Gallia Belgica). Il y faisait étape entre Estinnes et Maubeuge.

Evêché: de Cambrai

Décanat/doyenné: de Maubeuge (1186)

Autel (dîmes, entretien de l’église, nomination des officiants) donné à l’abbaye d’Hautmont

Répartition des pouvoirs pendant la période féodale (jusqu’en 1678)

Autorité supérieure: comté de Hainaut

Autorité sous-jacente (administrative et judiciaire): prévôté de Maubeuge

Seigneurie

Le village de Vieux-Reng est mentionné dès le XIème siècle dans les possessions de l’abbaye d’Hautmont, fondée au VIIème siècle. Le chapitre de cette institution exerça les droits féodaux sur les villageois durant tout l’ancien régime.

Un fief avec ferme (la Salmagne) appartenait à l’abbaye de Bonne-Espérance.

L’ancien régime dans le royaume de France (1678 à 1789)
  • Etat : le royaume de France, suite à l’annexion des villages de la prévôté de Maubeuge dans le royaume de France par le Traité de Nimègue en 1678.
  • Prévôté : de Maubeuge
Répartition des pouvoirs pendant la période contemporaine (à partir de 1792)
  • Etat: France dans ses divers régimes (républiques, monarchie, empire)
  • Département: Nord
  • Arrondissement : Avesnes-sur-Helpe
  • Canton: Maubeuge

En 1822, le village voisin de Lameries a été englobé par Vieux-Reng.

Evénements et faits marquants sur le sol de la commune

Comme la plupart des villages entre Binche et Maubeuge, Vieux-Reng fut dévasté par la coalition armée de Flandre, Brabant et Cologne en 1185.

Economie

Elle fut essentiellement consacrée à l’agriculture (céréales, colza, lin), à l’élevage et à quelques entreprises annexes : deux moulins à farine sur la Trouille et une brasserie.

On aurait exercé aussi la fabrication de bas et le tissage de toiles.

Cascade sur la Trouille à Vieux-Reng
Patrimoine

Eglise Saint-Cyriaque, construite au début du XVIIème siècle à a place d’une chapelle ancienne dédiée à Saint-Nicolas.

Fort de la Salmagne, ouvrage de la Ligne Maginot, construit en 1934, pour protéger Maubeuge.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *